','

'); } ?>

Vider une maison : inventaire fiscal et vente mobilière

Lors d’un déménagement ou lors de la vente d’un logement, il est primordial de faire le tri afin de réduire le package meubles et objets et le prix du déménagement. Vider sa maison ou vider son appartement demande de la réactivité et de l’organisation. Quelles sont les différentes étapes dans les inventaires mobiliers jusqu’au la vente et le débarras des objets ?

 

L’inventaire fiscal , une obligation légale dans quel cas ?

 

Les raisons d’un déménagement peuvent être de tout ordre : un divorce qui exige un inventaire pour le partage patrimonial, un départ dans une maison de retraite, le décès du parent afin de réaliser un inventaire fiscal, une vente ou une fin de location… Le déménagement peut impliquer un délai court donc il faudra agir rapidement. La tâche peut être de taille si le cumul des affaires est important dans le logement, la cave et le garage, mais il peut s’avérer problématique car se débarrasser de certaines affaires peut être difficile du fait de l’attachement et des souvenirs que les objets peuvent représenter.

Lors d’un inventaire fiscal : la réalisation de l’inventaire est une obligation légale soumis à un notaire qui est à un intérêt pour les héritiers. Faute d’inventaire, le fisc va estimer de manière forfaitaire la valeur mobilière (5% de l’actif avant déduction des dettes), un taux rarement atteint dans une valeur de patrimoine surtout à Paris où les valeurs immobilières peuvent atteindre plus d’un million d’euros.

Le notaire, un officier public jouera un rôle central dans le calcul patrimonial des biens en cas d’une succession, d’une mise sous tutelle, d’un partage entre divorcés et dans l’évaluation exacte des biens de grande valeur : valeur vénale

 

Comment évaluer la valeur vénale des meubles pour la vente ?

 

Pour cela, le notaire va faire appel à un professionnel :  un commissaire-priseur qui va estimer les objets et leur valeur et établit ce qu’on appelle la prisée. Il établit une fiche pour chaque objet analysé avec photos. L’officier peut proposer la vente du mobilier s’il est de forte valeur car les frais de transport vers l’hôtel des ventes peuvent être très onéreux.

 

Hotel vente exposition pour enchères
Roubaix. Dans une ancienne banque, cette salle des ventes redonne une seconde vie à tous vos objets grâce à leurs ventes aux enchères. Fondée par Maître Thierry May, commissaire-priseur, la maison fait le trait d’union entre les vendeurs et les acheteurs.

 

Comment organiser un vide maison ?

 

Faire un vide maison demande préparation, organisation et investissement de temps. Enchères, brocanteur, entreprise de débarras et vide-maison… les circuits pour vider une maison ne manquent pas. En plus du commissaire-priseur, certains particuliers font appel au brocanteur qui va faire une parfaite sélection des objets et meubles vendables. Pour les affaires et mobiliers sans valeur, faites appel à une entreprise experte dans le débarras.

Entreprises de débarras : comparez bien les offres

L’attention et la prudence sont de mises dans votre recherche de professionnels expérimentés dans le débarras. Profession non réglementée, il faut se baser sur la notoriété et la qualité des prestations du professionnel vide maison. N’hésitez pas à faire des devis comparatifs.

Faire appel à une entreprise de débarras pour quelles prestations ?

Les partenaires d’une société de débarras sont essentiels à l’aboutissement de votre projet. Les professionnels du débarras ont aussi pour mission d’estimer les objets et mobiliers et proposent souvent d’autres services annexes :

  • valorisation de vos biens grâce à un réseau de brocanteurs, antiquaires et dépôts vente,
  • mise en relation avec des agents immobiliers, des entreprises de nettoyage etc.

Une garantie pour une valorisation au plus juste des biens présents dans le logement à débarrasser comme un avantage temps/budget

 

Comment estimer le coût du débarras d’une habitation ?

 

En général, dans une maison, la plupart des objets de valeur, bijoux, bibelots et meubles se vendent. L’évaluation par un commissaire-priseur se facture selon la prisée et le temps passée ou des frais de ventes se rajoutent selon le volume (compris entre 10 % et 20 % hors taxe du pris d’adjudication). Le brocanteur prendra la rémunération par rapport au volume mobilier qu’il prend en charge. L’entreprise de débarras facturera le client par rapport au volume, le débarras appartement ou maison peut aussi être gratuit si la valeur des objets atteint le prix de la prestation.

 

Nous contacter
Pour plus d'informations Nous contacter